+39 051 728168 info@brighetti.it
  • Anglais
  • Italien
  • Allemand
  • Russe
  • Espagnol
  • Français
  • Portugais - du Portugal
Select Page

Porte outils à brocher ou appareils à brocher fixes

brocciatore-fisso
Le mandrin qui porte la broche est monté à l’intérieur du corps avec une certaine inclinaison et quand il est mis en rotation par la machine outil, il donne à la même broche, un mouvement rotatoire et pendulaire. L’action combinée de la rotation, de l’avancement fournis par la machine et par le mouvement pendulaire, permettent à la broche de pénétrer doucement dans la pièce à usiner, à laquelle on a précédemment exécuté, un trou pré-percé, en créant de cette façon, le profil souhaité.

DESCRIPTION
Le porte-outil à brocher ou appareil à brocher est composé de différents éléments qui sont décrits ci-dessous.

A – Corps
Il est construit en acier traité et trempé à l’intérieur duquel sont les roulements à billes capables de supporter les charges résultantes par le façonnage.

B – Mandrin porte-broche
Il est monté à l’intérieur du corps et il roule sur des roulements à billes présents à l’intérieur du corps même. Dans la partie externe qui fait saillie à partir du corps, il y a une vis pour le blocage de la broche et un trou fileté pour la fixation de la barrette d’entraînement.

C – Logement embrayage broche
Il est constitué par un boîtier à l’intérieur du mandrin porte-broche dans lequel on insère la broche. Ce boîtier est opportunément usiné et traité avec une tolérance telle à obtenir une précision maximale dans l’usinage.

D – Fixation à la machine outil
Du côté opposé au mandrin, il y a la queue pour la fixation à la machine outil, intégrée avec le corps. Le porte-outil à brocher ou appareil à brocher est construit avec de différents types de queues pour pouvoir être appliqué à une vaste gamme de machines outils :

> queue cylindrique C
> queue conique Morse CM
> queue ISO – DIN 69871 / DIN 2080
> queue VDI
> queue HSK

E – Barrette d’entraînement
Elle est constituée par une barrette en acier, fournie en équipement, qui est vissée dans un trou spécial, présent sur le mandrin porte-broche.
Pour certaines opérations de brochage, on recommande l’utilisation de la barrette d’entraînement ; dans cette façon on assure la parfaite linéarité de la figure pendant l’opération de brochage.
En plus, l’utilisation de la barrette est indispensable quand la pièce à façonner demande une orientation précise de la figure à obtenir par le brochage.
Au cas d’un façonnage avec le tour, la barrette devrait être insérée dans une fourchette présente sur le mandrin du même tour ; au cas d’un façonnage avec la fraise ou la perceuse, la barrette serait bloquée par une tige appliquée sur la paillasse.

Brocciatore

—————-

CODAGE DES SIGLES

Comment lire le codage des appareils à brocher ou porte-outils à brocher BR :

 

brocciatore-codifica_785_fr

 

Brocciatore-riferimenti_833_fr

—————-

MACHINE À BROCHER – CARACTÉRISTIQUES, DIMENSIONS ET PARAMÈTRES D’UTILISATION

* caractéristiques de l’appareil à brocher BR-G12A

—————-

AVANT-TROU POUR LE BROCHAGE DANS LES PROFILS: HEXAGONAUX, CARRÉS, TORX®.
Avant la procédure de brochage, il est essentiel de créer un chanfrein au sommet de l’avant-trou. La profondeur de l’avant-trou est augmentée de : 20% -40% par rapport au profil utile à exécuter. Cependant, la solution optimale consisterait à réaliser une rainure de décharge au bout du trou afin de faciliter davantage l’évacuation du copeau.